ledebativoirien.net

Mode lecture

urgent-violences politiques : Yves Zogbo Junior descend sur le terrain et interpelle la jeunesse de Daloa

ledebativoirien.net 10/27/2020

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

La Côte d’Ivoire est guettée sérieusement par une crise postélectorale en cette année 2020. L’inquiétude gagne de plus en plus les populations à cause des violentes manifestations à travers plusieurs localités du pays impliquant à grande part la jeunesse.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Après avoir pris la pleine mesure de la situation sociopolitique, Yves Zogbo Junior Kaloua, célèbre animateur télé, invité spécial la semaine dernière à la rencontre du ministre Mamadou Touré en charge de la jeunesse et de l’emploi jeune était en face de ses jeunes frères des 40 villages bétés dans la sous-préfecture de Daloa.

L’homme des médias s’est mis ce jour-là dans sa peau de fils de la cité des antilopes pour entretenir les siens qui ont répondu nombreux à l’invitation du ministre. D’emblée, il a mis d’abord en exergue la fibre patriotique en avant :

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data
« Je suis ivoirien d’abord avant d’être bété. J’exhorte chacun de vous a l’être également». C’est ce message fort et plein de sens que l’ex-présentateur de l’émission ‘’Afrique Etoile’’ a transmis au nombreux public ce samedi 24 octobre au centre culturel de Daloa. En tout cas, le ministre Mamadou Touré il a y eu à ses côtés la personne ressource parce qu’étant fils de Daloa Yves Zogbo, a pris exemple, tout en déplorant les évènements récents qui ont occasionné des lourdes pertes dans certaines localités bien avant les élections.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data
« J’ai eu beaucoup de mal quand j’ai regardé ce qui se passait à Bongouanou où des gens qui vivent ensemble depuis plusieurs années deviennent subitement des ennemis jurés à cause des élections. Et après, on les voit ensemble en train balayer les rues après les dégâts qu’ils pouvaient éviter », regrette-t-il. Poursuivant, il a lancé un appel sous forme de plaidoyer à ses jeunes frères de Daloa.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data
«Pensez à vous-mêmes et à vos parents. Les élections ne sont pas une fin en soi et ne doivent pas vous pousser à être des ennemis. Elles ne doivent pas vous pousser à la haine jusqu’à la mort. Ici, le développement doit prendre le pas sur la haine politique ». En ce qui le concerne, Yves Zogbo Junior a informé ses jeunes frères qu’il a travaillé avec tous les régimes depuis Félix Houphouët Boigny jusqu’au président actuel, Alassane Ouattara.

 « Mon cas exceptionnel. Je suis ami à tous. Et d’aucuns pensent que je vais à gauche, je vais à droite. Non ! on ne prend par ce que je suis, mais par ce que je fais valoir» déclare l’homme de média. Pour terminer il invite ses cadets à faire leur, cette vertu. « Cultivez l’esprit patriotique en ces périodes d’élections et épargnez les localités de Daloa de toutes les violences qui ont occasionné de lourdes conséquences ailleurs », a-t-il conseillé pour conclure.

Ford Raymond Guei

Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>
Meilleurs commentaires
GUEST_J4Rwx4ANr · 10/27/2020
va s dit à ton patron Ouattara de laisser tomber son histoire de troisième mandat et d'arrêter les agression s inutiles contre les populations qui,manifestent les mains nues c'est ça qui est la vérité
jeanjacqueskassi_01 · 10/27/2020
un autre mouton de de sacrifice. maudit. Koh je suis patriote. pour tes petits intérêts tu veux saper la liberté et le noble combat des jeunes Ivoireins? toi tu es qui même en Côte d'ivoire et tu as fait quoi pour cette région avec ces vampires que tu suis idiotement. Africain gros nez, ventre plein, c'est fini, il a tout gagné. si tu étais patriote tu allais voir la souffrance et le cri de la jeunesse ivoirienne.
bomissoguemi · 10/28/2020
Commencez à régler les différends dès la source et non les effets que provoque la source. Le problème commence depuis nos dirigeants et non les dirigés. Ça va calmer les tensions au sein de la population.
GUEST_OEDr558r8 · 10/28/2020
non les gars lui il craint pour son avenir,parcequ il a bouffé l'argent de blé Goude, croyant que Ouattara allait rester au pouvoir éternellement, mais grande fût sa surprise,,,, mais aussi la tournure que prend les choses n'est pas bon du tout.donc il est obligé d aller à Daloa.

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB