opera.com

Mode lecture

Accusé de soutenir Guillaume Soro, que se reproche le maire Koné Hiliassou ?

Otenia 06/24/2020

Accusé de soutenir Guillaume Soro , que se reproche le maire Koné Hiliassou ? Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data


Que se reproche Koné Hiliassou au juste ? C’est à un long réquisitoire auquel s’est livré, le mardi 23 juin, le maire de Bondoukou pour justifier son militantisme au RHDP. C’était au cours d’une rencontre qu’il a, lui-même, initié avec les responsables du parti d’Alassane Ouattara dans la cité des mille mosquées, en présence du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani.

En guise de preuve de son engagement, Koné Hiliassou a offert 2500 timbres d’enrôlement au RHDP. « Ma position n’a pas changé. Je suis au RHDP. Nous avons choisi de travailler discrètement et efficacement. Des gens racontent beaucoup de choses. Hiliassou est le financier du GPS et du RACI. Ses actions sont financées par celui-ci ou celui-là. Alors qu’il n’en est rien. J’ai ma conception personnelle et ma foi qui accompagne mon militantisme. (…). Je suis là pour rassurer tout le monde. Hiliassou n’est pas parti. Trop de choses se racontent… », a lâché le maire de Bondoukou.

En effet, accusé à tort ou à raison de travailler sur le terrain pour Guillaume Soro, Koné Hiliassou se devait de clarifier sa position, à quatre mois de l’élection présidentielle, de peur de perdre son fauteuil de maire de Bondoukou. Et il vient de le faire. Cependant, il refuse de s’écarter de ses amis Soroistes, qui travaillent, rappelons-le, sans relâche à l’extension des mouvements proches de Guillaume Soro dans sa commune. « Je ne romprai mes relations avec personne pour son choix. Je ne le ferai pas. Cela doit être très clair. Qu’on ne m’incrimine pas pour mes fréquentations avec les Soroistes. Je rappelle que j’ai travaillé près de 10 ans avec Guillaume Soro », a déclaré le maire de Bondoukou. Mieux, il a évoqué ses multiples origines Bron, Djimini et Senoufo qui font de lui l’un des leurs dans la lutte pour le RHDP.

Mais la déclaration solennelle de Koné Hiliassou était loin de convaincre l’ensemble des participants. Pour certains, « il s’agit là d’une ruse de plus de l’ancien conseiller spécial chargé des cultes et de la tradition de Guillaume Soro pour gagner du temps et donner, plus tard, le coup fatal au moment précis ».

Source: opera.com
Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>
Meilleurs commentaires
Panfil · 06/24/2020
A lire ses propos je peux conclure que ce type n'est pas clair. Ce type jiue dans deux équipes différentes, une le matin et l'autre la nuit. C'est un hibou.
sidLo · 06/24/2020
Ça chauffe vraiment dans le restaurant...chacun doit déclarer de vive voix sa position devant le haut-parleur Adjoumani et le tambouriner Bictogo...sinon on mettra sable dans ton attieke
LookAndsee · 06/29/2020
Laissez le tranquille, il est libre de militer dans le parti de son choix. C'est sous l'air Ouattara qu'on a vu une autre facette de la démocratie.
GUEST_rGex9jQa0 · 06/26/2020
eh djandjoumani, de quoi à tu peur pour stresse tout le monde ? cher maire, continue de soutenir Gks, surtout reste là-bas en entendant au rh2pieds.

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB