opera.com

Mode lecture

Election FIF: Sory Diabaté reçoit la bénédiction de la JCAT

David-Tahe 06/25/2020

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data


Pour lancer son offensive, Sory Diabaté, candidat déclaré à la succession de Sidy Diallo, a débuté sa tournée auprès des membres actifs de la Fédération Ivoirienne de Football. Il a choisi premièrement la résidence du président de la JCAT.

Avec le doyen des présidents de clubs de Football en Côte d’Ivoire, Me Adou Nangon et toute la direction de la Jeunesse Club d’Abidjan-Treichville (JCAT) étaient les hôtes de la délégation du candidat Sory Diabaté. Une démarche loin d’être le fait du hasard, a précisé le président de la Ligue Professionnelle de Football qui a pris le soin de se décharger de cette casquette avant de dévoiler les liens vieux de 24 ans, hier mercredi 24 Juin 2020.

Son programme en 11 points, établi en 45 jours avec 7 groupes de travail, Sory Diabaté a tenu à clarifier son ambition mais également ce qu’il projette pour la grandeur du football Ivoirien.

« Avant toute action, j’ai tenu, après Bassam, venir lui annoncer la nouvelle de ma candidature. Si je suis là aujourd’hui, c’est grâce à lui. Parce qu’il a cru en moi depuis 1996. Il a toujours été un conseiller. Avec votre bénédiction, nous allons faire une bonne campagne », a indiqué Sory Diabaté à la tête d’une forte délégation composée de présidents de clubs de Ligue 1, Ligue 2, D3 et de responsables de Groupements d’Intérêt.

Sa grande vision qui repose sur un budget prévisionnel de 48 milliards, pour les 4 années à venir, Sory Diabaté n’a manqué de l’exposer en détail : « Du développement du capital humain en passant par la gouvernance, l’assistance aux membres actifs, le développement du patrimoine fédéral, la formation des jeunes, la restauration de la paix et la confiance et du retour de la performance ».

Comme réponse, Me Adou Nangon n’a pas manqué de faire transparaître son penchant pour celui qu’il dit considérer comme son fils. D’ailleurs, « s’il y a quelqu’un qui doit être là pour le parrainer, c’est moi (…) S’il y avait un choix à faire, c’est vous. Il faut tenir bon et mener une campagne civilisée. En ma qualité de doyen des présidents de clubs, je suis de tout cœur avec vous », a-t-il promis. Par contre, le président de la JCAT a appelé à la vigilance qui rime avec prudence en cette période électorale pendant laquelle les vérités ne sont guère immuables.

« Il y a beaucoup de choses qui se passent à une élection. Tout peut aller bien, mais le jour du vote, il peut y avoir un changement. Une élection n’est jamais gagnée d’avance », a-t-il averti avant de leur accorder sa bénédiction. « Que Dieu facilite et qu’il vous accompagne pour que vous soyez récompensés de tous vos efforts ». Des efforts qui selon l’équipe de campagne de Sory Diabaté, le mèneront auprès des présidents du Stade d’Abidjan et de celui de LYS de Sassandra, dans les prochains jours.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

D.T

Source: opera.com
Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB