opera.com

Mode lecture

Avant même la diffusion de ses programmes, LIFE TV pose déjà problèmes!

thebestofthebest 06/24/2020

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data Avec la libéralisation de l'espace audiovisuel ivoirien, de nouvelles chaînes de télévision privées ont vu le jour, notamment NCI et LIFE TV. Si la première citée émet depuis quelque temps, il n'en est pas de même pour la seconde, qui affûte ses armes en présentant sa grille des programmes, à grand renfort de publicité. Bien avant, au son d'une musique bien enlevée, ce sont les animateurs et journalistes qui sont brandis fièrement; Konnie Touré, John Jay, Eric Didia, André Boua, Willy Dumbo, de gros calibres pour envoyer un signal fort aux concurrents.

De son côté, la RTI qui détenait jusque-là le monopole au plan national, s'est employée à faire face à la rude concurrence du paysage audiovisuel ivoirien, en créant sa troisième chaîne de télé, à savoir La 3. En seulement quelques mois d'existence, cette dernière cartonne déjà, en se taillant la part du lion, en termes d'audience, avec l'émission PEOPL' EMIK qui fait le buzz, en ce moment, présentée par le sémillant Yves-Aymard. Relativement à NCI, elle n'a guère l'intention de jouer les seconds rôles; en témoigne l'enrichissante émission LA TÉLÉ D'ICI, animée de mains de maître par Cheick Yvhane.

Quant à LIFE TV, elle fait fort en ce moment avec ses bandes annonces, sa grille des programmes et sa qualité supérieure d'images, qui laissent présager une télé de rêve, eu égard aux couleurs, au strass et aux paillettes servis à satiété. En attendant la diffusion effective de ses programmes, d'un moment à l'autre, LIFE TV pose déjà problèmes. En effet, dans les bandes annonces, on y aperçoit des célébrités féminines locales en train de se lâcher, en se criant dessus. "Dégage", peut-on entendre de l'une d'entre elles; une sorte de télé-réalité, comme on en trouve sur les chaînes occidentales, notamment E!. Reste à espérer que cet air de déjà vu ne sera pas du réchauffé servi, voire du copier-coller servile.

Mais, là où il y a véritablement problème, c'est au niveau de la production dénommée "Les histoires de Roro". Les téléspectateurs sont choqués par une scène à caractère sexuel diffusée sans la moindre pudeur; une image agressive qui n'honore pas LIFE TV. En annonçant les couleurs de cette façon, quel message voudrait-elle envoyer à la jeunesse? Est-ce cela "La télé sans filtre", comme l'évoque son slogan? En tout cas, les dirigeants de cette télé gagneraient à ne pas mettre en évidence les histoires en dessous de la ceinture, avec des images suggestives portant atteinte à nos mœurs africaines. La rude concurrence dans le paysage audiovisuel ne saurait justifier cet écart.


The best of the best

Source: opera.com
Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB