opera.com

Mode lecture

Ce que la pluie a fait à Abidjan !

ErcoAkassi 06/25/2020

Insolite : Ce que la pluie a fait à Abidjan et banlieues.

A quand la fin des inondations à Abidjan ? Cette question de 8 lettres mérite d'être posée au regard des dangers que la population encourent. Si l'attaque du nord du pays a pris fin ; si les cas de contagion du Corona virus diminuent de jour en jour, l'inondation des communes d'Abidjan gagne de plus en plus du terrain. Abidjan, la ville cinq (5) étoiles de la Côte d'Ivoire est devenue ces jours-ci une mare épaisse d'eau à risque. Et les images qui suivront, vous laisseront certainement pantois et sans mots que des soupirs de compassion mêlés d'étonnement. Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

C'est aux environs de 9H que les premières gouttes de pluies se déversent sur le sol Abidjanais. Des heures passent mais les précipitations continuent de déverser, on aurait dit, leur colère pluvieux sur les différents quartiers de la perle des lagunes jusqu'à créer des inondations. Dans plusieurs lieux, des écoulements d'eau étaient tels que des voitures n'y résistaient. Cette image ci-dessous provient d'une vidéo sur Facebook. Dans cette vidéo prise par des riverains en sécurité, la voiture était conduite le long du chemin par le courant d'eau dont elle ne pouvait résister. Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Des personnes surprise par le débordement rapide de ces eaux n'ont pu donner leur salut qu'à un mûr comme nous le montre l'image qui suit. Impossible de se lancer au travers tant l'écoulement de l'eau était très violent.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Certains d'autres se sont agrippés aux voitures pour éviter d'être emporter par ces écoulements orageux. De Ah quand la nature met en mal la vie des hommes! Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Depuis les pluies diluviennes en ce mois de juin, cette pluie est celle qui a le plus inquiété la population. Sans oublier que l'éboulement à Anyama à fait plusieurs décès.

Et pourtant ces formes d'inondation ne sont pas seulement dûes aux fortes précipitations qui s'abattent ces derniers jours, mais surtout dues aux constructions anarchiques dans les communes et les déchets ménagers qui bouchent les canaux découlent d'eau.

Doit-on raser ces quartiers à risques pour redéfinir une nouvelle forme de construction ? Une question qui reste posée. Cependant, il convient de retenir que si vous empêcher à un courant d'eau de poursuivre son chemin, il se définit seul un chemin à lui et les conséquences, nous le savons, sont très amères.

Erco Akassi

Source: opera.com
Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB