opera.com

Mode lecture

Abidjan : la pluie "djinzin" tout dans les communes. Bilan 7 morts et un blessé

La_voix_blanche 06/26/2020

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Dans la matinée d'hier jeudi 25 juin 2020, la ville d'Abidjan a été de nouveau noyée avec l'inondation de plusieurs communes comme Riviéra Palmeraie, 2 Plateaux, Cocody, Abobo et Adjamé, pour ne citer que celle-là.

Les eaux sur les voies immobilisant la circulation des hommes et des véhicules, également dans les canalisations avec une force inimaginable, ont tout ravagé sur leurs passages. Un immeuble et les murs des maisons écroulés, des voitures empotées. Le bilan provisoire pour l'heure est de 7 morts et un blessé dont un enfant de 6 mois qui a perdu sa mère, lorsqu'un mur s'est écroulé sur leur maison pendant qu'elle était couchée avec son nouveau né.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Il faut le dire, depuis de le début de cette saison pluvieuse cette année, les pluies en Côte d'Ivoire et plus particulièrement à Abidjan, sont de plus en plus dangereuses. Les populations à qui la nature semblent imposer ses lois, sont sans défense et se retrouvent dans les rues avec leurs affaires cherchant refuge.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Si les zones dites sécurisées ne sont pas épargnées par ces eaux destructrices, ce ne sont pas les zones à risque qui bénéficieront de leur clémence. Ces dernières sont d'autant plus exposées au danger et sont les véritables cibles qui enregistrent plus de victimes.

On se rappelle encore il y'a seulement quelques jours de cela, le quartier derrière rail d'Anyama a été la cible d'un éboulement ayant fait au moins 16 morts et des personnes blessées. Plusieurs familles se sont retrouvées dans des centres d'accueil, victimes du drame.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Il est clair qu'il faut penser à trouver très vite des solutions adéquates aux problèmes des canaux bouchés, des voies impraticables et des constructions faites à la "va-vite", qui représentent les munitions desquelles se servent ces fortes eaux pour causer des dégâts matériels et des pertes en vies humaines.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Cette saison pluvieuse semble ne pas encore atteindre son paroxysme, vue que les prévisions météorologiques annoncent toujours des pluies diluviennes. Alors restons tous vigilants et sensibilisons les populations des zones à risque, à les quitter sans délai, comme le demande également le gouvernement ivoirien afin de limiter les dégâts.

La voix blanche

Source: opera.com
Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>
Meilleurs commentaires
+225-0544**** · 06/26/2020
Malheureusement il va se passer la même chose l'année prochaine à la même période
GUEST_rP4B7ez07 · 06/26/2020
que le seigneur nous sauve.
femmebattante · 06/27/2020
on retient quoi juin 2021 on aura le même dégât 🥺
MicheljuniorLamah · 07/1/2020
Bravo bro, tues un guerrier.

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB