opera.com

Mode lecture

La culture ivoirienne en deuil

L'essentiel 06/29/2020

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data C'est avec beaucoup d'amertume que la côte d'Ivoire assiste ces dernières années à la disparition sans retour d'importants nombres de ses héros .Faut-il rappeler le décès de Bernard Dadie , DJ Arafat , Lanciné Touré pour ne citer que ceux-là , ces personnalités culturelles et politiques ont laissé un vide à la côte d'Ivoire par l'absence éternel de leur prestation, compétence et expériences qui ont contribué un temps soit peu au bonheur des ivoiriens . La tempête funeste a une fois de plus frappé le monde de la culture ivoirienne en lui enlevant son émérite et prolifique écrivain Hyacinthe Bakou . Décédé dans la nuit du vendredi 17 juin dernier à l'âge de 67 ans dès suite d'une courte maladie a annoncé le président de l'association des écrivains de côte d'Ivoire (AECI), Hyacinthe Kakou fut un écrivain, homme de culture, professeur certifié de lettres modernes et journaliste de culture. Il est auteur de plusieurs oeuvres dont fait partir la fameuse pièce théâtrale << on se chamaille pour un siège>> oeuvre au programme dans les classes de quatrième, traitant des ambitions politiques . C'est dans cette circonstance que ses confrères ont adressé un message consolation aux siens. Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Source: opera.com
Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>
Meilleurs commentaires
KonanLucien-03 · 06/29/2020
😭😭😭

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB