opera.com

Mode lecture

Après adoption du nouveau calendrier des travaux parlementaires

SÉNAT_CI 06/26/2020

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data Le Président Jeannot Ahoussou Kouadio, « La démocratie se renforce de jour en jour et nous devons continuer pour bâtir une Côte d’Ivoire démocratique forte… »


Après la fin de la première partie des travaux parlementaires, le mardi 16 juin dernier, le Sénat vient de tenir pour la deuxième séquence de ses travaux, une session plénière à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix ; en vue de l’adoption de son nouveau calendrier de travail qui part du 23 juin au 13 août 2020 prochain.

Pour ce nouveau calendrier de travail, les sénateurs auront à examiner plusieurs projets de loi dont la loi organique portant composition, attributions et fonctionnement de la Chambre des Rois et Chefs traditionnels de Côte d’Ivoire. Aussi, plusieurs ordonnances seront présentées pour ratification.

Autre point important de cette session plénière, le renouvellement du bureau du Sénat. Là, la Chambre des sages a reconduit conformément à la loi de la proportionnalité parlementaire, le bureau proposé. Il s’agit de six vice-présidents avec un poste de vice président pour le Pdci-Rda, qu’occupe madame Assa Ahou Emilienne, épouse Bobi. Deux Questeurs et huit secrétaires bouclent le bureau approuvé à l’unanimité des 75 sénateurs présents sur les 99. Au nombre des Secrétaires le Pdci-Rda a deux représentants à savoir N’dohi Yapi Raymond et Amoikon Kouakou Banga. Le Président du Sénat étant élu pour un mandat de 5 ans, préside ce Bureau.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Fait majeur du jour, la présence effective de l’ambassadeur Gomis Charles qui, à cause d'une longue absence due à ses charges d’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire près la France, n’a pu démarrer les travaux parlementaires avec ses pairs. « L’Ambassadeur Gomis est une pierre ardente qui vient apporter sa riche expérience. Il a été Ambassadeur aux Etats Unis, en France, au Maroc et dans d’autres pays. S’occupant des relations extérieures du Sénat et avec les ivoiriens de l’étranger ; vous voyez c’est vraiment un apport exceptionnel. Il va venir nous enrichir, enrichir le Sénat de toute sa belle expérience qu’il a eu en tant que grand diplomate parce que le poste de Paris compte beaucoup dans la hiérarchie des postes diplomatiques. Le Sénat attend beaucoup de lui pour faire avancer l'Institution», a fait savoir le Présidnet de la Chambre Haute, Jeannot Ahoussou-Kouadio, face aux hommes de média.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Se prononçant sur les travaux du jour, il a fait noter que «C’est un an de travaux studieux, travaux acharnés, travaux de qualité. On a eu des séances d’informations parlementaire où différents membres du gouvernement sont passés pour expliquer ce que le gouvernement fait. Nous sommes la représentation nationale, le gouvernement doit rendre compte au nom de la redevabilité…. Ce qu’on doit retenir c’est que nos instituions sont au travail, le pays marche très bien, la démocratie se renforce de jour en jour et nous devons continuer pour bâtir une Côte d’Ivoire démocratique forte ; une Côte d’Ivoire de paix. Parce que c’est dans le bon fonctionnement des institutions que la démocratie s’exprime et pas dans la rue. » a souligné le n°1 de la deuxième chambre du parlement, qui a mis une fois de plus en mission les sénateurs pour la réussite des différentes opérations d’enrôlement pour la Cni, les audiences foraines et de la révision de la liste électorale.

« Evidemment vous avez vu la séance a duré 38 minutes pou pouvoir libérer les citoyens pour pouvoir aller sur le terrain pour contribuer à l’enrôlement, à la confection des cartes nationales d’identité.

Notons que le Président Jeannot AHOUSOU-KOUADIO, faisant le bilan de la première séquence des travaux parlementaires, a fait noter que ce sont 27 projets de loi qui ont été adoptés et huit séances d’information avec la présence des ministres qui ont eu lieu.

Aussi, signalons que pour cette deuxième des travaux, des séances d’information sur des sujets d’intérêt national se feront avec le ministre Brunon Nabagné Koné, sur « la politique foncière urbaine du Gouvernement » et le ministre Kobenan Adjoumani sur « la politique de gestion foncière rurale du Gouvernement ». 


PK

Source: opera.com
Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB