opera.com

Mode lecture

Covid-19, pluies diluviennes : seule la prière peut mettre fin à la souffrance!

La_voix_blanche 06/26/2020

Avant tout, une question que je me pose : Dieu serait-il en colère contre ses créatures?

En tout cas, les réponses sont là.

Alors que le pays se débat dans une rude bataille avec la COVID-19 qui ne cesse de faire des victimes dans sa population, les pluies diluviennes quant à elles, semblent le pousser à l'extermination.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Tout commence le samedi 6 juin 2020 où la Côte d'Ivoire enregistre le premier bilan des dégâts causés par les pluies diluvienne, faisant état d'un mort dont un enfant, une vingtaine de blessés et plusieurs bâtiments écroulés. En suite, le jeudi 18 juin 2020, l'éboulement survenu dans la commune d'Anyama emporte 16 personnes et 3 blessés. Enfin, hier jeudi 25 juin 2020, le bilan est de 7 morts et un bébé de 6 mois blessé.

Plusieurs maisons inondées par les pluies, ne laissent pas d'autres choix aux locataires qu'abandonner leurs toits pour se retrouver à la rue. Et ces rues également noyées jusqu'au coup par ces mêmes eaux, les laissent sans issue. Alors où iront-ils?

La situation pluvieuse en Côte d'Ivoire devient de plus en plus inquiétante, en plus de l'inquiétude qui habite déjà la population ivoirienne au regard de la crise sanitaire du COVID-19. Finalement, nous nous demandons lequel d'entre le COVID-19 et de la saison pluvieuse faut-il craindre au juste?

Pendant que le confinement est imposé par nos autorités aux populations pour éviter la propagation du coronavirus à travers le pays, c'est au tour des pluies diluviennes qui poussent les mêmes populations à se retrouver dehors avec leurs familles et leurs affaires. Alors, comment les cas d'infectés au virus ne vont-ils croître?

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Ne panniquons pas, car certainement, il y'a bien une solution salvatrice qui peut être trouvée et à laquelle il convient à tous de réfléchir, afin de sauver le pays qui est déjà entrain d'agoniser entre les "griffes acérées" du COVID-19 et les "vagues meurtrières" des pluies diluviennes.

En conclusion, je reviens à ma question pour dire : que s'il se trouvait que Dieu est en colère contre ses créatures, alors le seul moyen qui s'impose à ces dernières et que je préconise d'ailleurs, est la "prière" pour se faire pardonner sincèrement afin de mettre fin à la souffrance, car Dieu aiment ceux qui se repentent et il leur a promis un pardon définitif.

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

N'oublions pas que la force et la puissance des Hommes s'arrêtent là où celles de Dieu commencent.

La voix blanche

Source: opera.com
Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>
Meilleurs commentaires
+225-5734**** · 06/26/2020
c'est ce que jusque là les ivoiriens n'ont encore rien compris. Même la vraie réconciliation viendra de Dieu.

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB