opera.com

Mode lecture

Comment était l'empire du Ghana

Abdoul_Yacoub 2d

L’empire du Ghana est un ancien royaume africain qui a existé du iiie au xiiie siècle de notre ère dont le centre se trouve dans la zone frontalière actuelle entre le Mali et la Mauritanie. Sa capitale était Koumbi-Saleh. Il est le premier des trois grands empires marquant la période impériale ouest-africaine.

Désigné par ses habitants sous le nom d'empire de Ouagadou (Wagadou), il se fait connaître en Europe et en Arabie comme l'empire du Ghana. Issu du royaume du Ouagadou, l'empire du Ghana s'est développé au viiie siècle avec l’exportation d’or et de sel. Il connaît son apogée au xe siècle, époque à laquelle il s'étend alors sur un territoire à cheval sur la frontière actuelle entre la Mauritanie et le Mali, comprenant, outre le Ouagadou, les provinces du Tekrour (Sénégal actuel), du Sosso, du Mandé et de Diarra, les régions aurifères du Bouré et du Bambouk et Oualata. En 990, Aoudaghost, grande cité berbère, centre névralgique des échanges entre le nord et le sud, est annexée[1].

L'empire du Ghana décline à partir du xie siècle, passant successivement sous domination almoravide, puis sous la tutelle de Sosso, et enfin sous celle de l'empire du Mali.

Origine du nomModifier

La toute première référence au royaume du Ghana par des historiens est attribuée à l’astronome arabe Muhammad al-Fazari, au viie siècle, cité par Al-Mas'ûdî dans son ouvrage Muruj adh-dhahab (Les prairies d'or). Il y parle du « Ghana, pays de l’or »[2].

Al-Bakri, dans sa Description géographique du monde connu écrite au xie siècle, précise que « Ghana est le nom que portent les rois de ce peuple ; le nom de leur pays est Awkar qui vient du Soninké "Ôkara" signifiant (Chez nous) »[3]. Cependant, dans le texte, il utilise systématiquement le terme de Ghana pour évoquer le pays. Les européens et occidentaux ont, de la même façon, généralisé l'appellation « empire du Ghana » en référence au titre d Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data u roi. Le terme de Ghana, viendrait du sonninké nwana signifiant « héros / guerrier ». Les habitants du royaume et de l'empire employaient quant à eux, selon la tradition orale, le terme de « Wagadou » (ou « Ouagadou »). Le terme Wagadou signifie « ville des troupeaux » ou selon une autre hypothèse « Terre des Wagué ». Le suffixe « dou » est un terme des langues du Mandé (dont le soninké fait partie) qui signifie « ville » / « territoire » et que l'on retrouve dans nombre de lieux d'Afrique de l'Ouest (telle la capitale du Burkina FasoOuagadougou). Le mot waga peut signifier « troupeau » ou faire référence au clan des Wagué (familles régnantes

Source: opera.com
Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>
Meilleurs commentaires
MamadouGadjigo_02 · 06/26/2020
la langue soninké point

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB