opera.com

Mode lecture

Report de la période pour la révision de la liste électorale. RHDP et opposition, qui est gagnant ?

Bassira 06/24/2020

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Le gouvernement de Côte d'Ivoire, au cours de sa réunion hebdomadaire de conseil des ministres du mercredi 24 juin 2020, a pris deux importantes décision liées à la prorogation de la validité les Cartes Nationales d’Identité (CNI) et la période de validité de l'enrôlement et la révision de la liste électorale.


Concernant la CNI et la révision de la liste électorale, elles bénéficient respectivement d'une prolongation d'une période d'un an et d'une semaine.

Ainsi toutes les CNI, dont la période de validité était dépassée restent encore valables du 30 juin 2020 au 30 juin 2021. Quant à la période de l'enrôlement et de la révision de la liste électorale, ouverte le 10 juin 2020 dernier pour finir le 24 juin, le conseil des ministre vient d'autoriser sa poursuite jusqu'au 30 juin 2020, sur proposition de la Commission Électorale Indépendante (CEI), en charge de la gestion du processus électoral en Côte d'Ivoire.

En accédant à cette requête de la CEI, le gouvernement vient satisfaire une demande alliant dans ce sens et qui avait été sujet de controverses de certains dirigeants du Rassemblement des Houohouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), le parti au pouvoir, qui disaient de l'opposition que cela était une peine perdue.

Et pourtant l'annonce de cette décision, a été applaudie par tous les dirigeants, tant du parti au pouvoir que de l'opposition. Car des deux côtés, personne n'était vraiment satisfait de travail réalisé sur le terrain. Donc tous sortent gagnant de cette décision.

On veut alors mettre ces derniers jours accordés comme rallonge à profit pour inscrire récupérer les nombreux documents administratifs des militants encore dans les bureaux des tribunaux et autres sous préfectures, pour faire le maximum d'inscrits sur les listings électoraux.

Il est de même les CNI arrivées à expiration. Le coût de leur renouvellement avait suscité un débat entre l'opposition et le RHDP au pouvoir. En son temps, l'opposition avait même souhaitée cette prorogation. Ce que vient de décider le Conseil des Ministres de ce mercredi 24 juin 2020.

Selon le porte parole du gouvernement, le ministre Sidi Tiémoko Touré, ' les les conséquences des mesures restrictives du fait de la Covid-19, l'opération d'enrôlement pour l'établissement des CNI ont causé des perturbations. Il a invité l'opposition a reprendre sa place dans le jeu politique pour éviter d'autres troubles post-électoraux et informe que le pouvoir vient de montrer sa bonne foi, en réduisant sa prédominance au sein de CEI, en octroyant une place supplémentaire au PDCI.

Bassira.

Source: opera.com
Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB