opera.com

Mode lecture

Cpi: le procureur Bensouda n'a plus le droit de rajouter de nouveaux éléments de preuves

GalaKolebi 06/25/2020

Le juge Howard Morrison de la cour d'appel de la CPI déclare que Fatou Bensouda ne pourra plus rajouter d'autres éléments de preuves .


Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Le procès à la Cour Pénal internationale (CPI) de Laurent GBAGBO et Charles Blé Goudé tend visiblement vers la fin totale. Pendant les trois jours de la l'ouverture du procès en Appel , tout fut plus ou moins clair dans les esprits . C'est le 24 juin 2020 , le dernier jour de cette première séance qu'un juge a apporté une grande bouffée d'air dans le coeur des partisans de l'ex Président ivoirien Laurent GBAGBO et de son bras droit le ministre Charles Blé GOUDÉ . En effet, peut-être agacé par les tournures dilatoires du bureau du procureur Bensouda, qui tentait au prétoire de la Cour Pénale Internationale de se plaindre de l'absence des témoins des accusés durant tout le processus judiciaire , visage fermé, mine sereine et droit dans ses bottes le juge Howard Morrison déclare : << La défense n'a aucune obligation de présenter des témoins, on ne peut pas l'y obliger et c'est son droit . C'était au procureur de présenter des éléments de preuves et elle l'a déjà fait et ne pourra pas en rajouter.>> 


Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

À écouter ou à lire le juge Howard nous pouvons dire que, c'est définitif, après la présentation des 82 témoins de madame le procureur Bensouda , plus rien ne l'autorise encore à envoyer de quoi à prouver une quelconque culpabilité des leaders GBAGBO Laurent et Charles Blé GOUDÉ. Les accusés non plus sont obligés de présenter des témoins en appel. Disons que GBAGBO et Blé GOUDÉ ont simplement choisi de ne pas présenter des témoins compte tenu des 82 témoignages qui n'ont probablement pas inquiété les avocats . Alors , si madame le procureur Bensouda n'a plus le droit de présenter un seul témoin en appel, pourtant les accusés préfèrent ne pas faire participer leurs témoins en appel , or le verdict de la première chambre déclare les accusés non coupables , on peut dire que le premier verdict ne changera pas , car il n'y a rien de nouveau comme éléments modificateurs, par conséquent, l'ex-président de la République de Côte d'Ivoire GBAGBO Laurent et l'ex ministre de la jeunesse de Côte d'Ivoire Charles Blé GOUDÉ ont une grande chance d'être encore déclarés acquittés par la Cour Pénale Internationale (CPI). Au nom de cette analyse qui précède , les partisans de Laurent GBAGBO ont bien manifesté une fois de plus leur joie et sont convaincus que leurs leaders rentreront bientôt pour participer à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020. 

Voir les images dans l'appli et economisez jusqu'à 80% de data

Gala KOLEBI

Source: opera.com
Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Lire Plus>>
Meilleurs commentaires
MarcoManadja · 06/25/2020
les 3000 mlles morts c'est l'affaire de prado soro guillaume et les autres rebelles y compris la france de sarkozy
SiedouOuattara_02 · 06/25/2020
on les attend ici c est la côte d'ivoire 3000 morts
Mlkr9 · 06/25/2020
Bensouda trop corrompu donc procureur d'injustice. Elle fait honte au droit
+229-9535**** · 06/25/2020
A quand le tour de Alassae ouattara d'être écouté ? Aucun malfaiteur n'ira au paradis il ira en enfer c'est sùre Soro demande pardon et on verra son cas

Moins d'internet, Plus de News -- Moins de 1MB