opera news

download from google play download from apple store

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Connection failed Try again

opera news

download from google play download from apple store

Plus rien ne va chez les Gbagbo: Simone pose des conditions avant d'accorder un éventuel divorce

AdjoKoffi 02/1/2021

View pictures in App save up to 80% data.

C'est un secret de polichinelle. Plus rien ne va entre l'ex président Laurent Gbagbo et son épouse légale et légitime Simone Ehivet Gbagbo. Une séparation serait en vue.

Selon le journal le monde qui fait une révélation de taille, "Sentimentalement épuisée, la relation du couple Gbagbo s’est également dégradée sur le plan politique. Au sein de ce parti d’opposition morcelé par les divisions, cette membre fondatrice qui a connu les affres de la lutte clandestine et des emprisonnements est contestée"

Par ailleurs, une source proche confie au journal que la dame de fer « tient un double discours, peste un proche de son époux. En interne, elle dit que Laurent Gbagbo est un militant comme les autres, qu’il ne faut pas créer de culte de la personnalité, qu’elle mérite de prendre la suite. En public, elle continue d’utiliser le nom de Gbagbo pour se légitimer. »

Acquitté de crimes contre l’humanité début 2019 mais assigné à résidence à Bruxelles depuis cette décision, l’ancien président de la Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo a été autorisé à quitter la Belgique jeudi 28 mai par la Cour pénale internationale de La Haye. Toutefois, il est en couple avec Nady Bamba qu’il a épousé « traditionnellement » et dont il a eu un fils.

C'est pourquoi confie toujours cet intime, étant avec celle qui partage depuis sa vie en Belgique, « Laurent a tourné la page Simone, il veut passer à autre chose, confie un intime de l’ancien chef d’Etat. Quand Simone est sortie de prison, Laurent a mandaté un avocat et lui a proposé un divorce à l’amiable. Depuis, la relation n’a cessé de se compliquer. »

Si la proposition, vécue comme une « répudiation », vexe Simone Gbagbo, Le Monde précise de bonne source, "elle finit par proposer un deal : le divorce contre la présidence du parti".

La raison est toute simple poursuit le média: "Elle estime avoir suffisamment payé de sa personne et prouvé son dévouement au parti pour que son tour soit venu d’en prendre la tête. Elle ne voit d’ailleurs pas d’autres prétendants".

cetés.

Content created and supplied by AdjoKoffi.Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address [email protected] and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform. Read more>>

Follow us on Telegram