opera news

download from google play download from apple store

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Connection failed Try again

opera news

download from google play download from apple store

Sécurité publique : Une fusillade éclate à la MACA, les confidences d'un sergent

Yannick_LAHOUA 01/18/2021

View pictures in App save up to 80% data.

Image d'archives


Une fusillade a éclaté, le samedi 16 janvier 2021, peu après 11 heures GMT au sein de la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (MACA) située dans la commune de Yopougon. C'est ce qu'a révélé le confrère Soir Info dans son édition de ce lundi 18 janvier 2021. Selon les faits racontés par le confrère, les gardes pénitentiaires avaient ouvert le feu à plusieurs reprises. ‹‹ Une fusillade qui a créé un début de panique au sein des milliers de détenus. Cette décharge de plusieurs armes automatiques de type dissuasif et de sommation, trouve son origine dans la découverte, autour de 10h, d'une arme de guerre en pleine prison ›› relève Soir Info puis s'interroge ‹‹ À qui appartient cette arme qui n'est pas immatriculée au nom d'un agent de l'encadrement pénitentiaire, ni de ceux des forces de sécurité et de défense en appui ›› ?


View pictures in App save up to 80% data.

Image d'archives


Joint par notre source, quelques minutes après le début de colère, l'un des "insurgés" a dénoncé une organisation mafieuse. ''Des gens insoupçonnés font entrer l'alcool au sein de la MACA, une chose qui est vraiment grave pour cette maison. Nous avons également les informations de ce qu'il y a une organisation criminelle mise en place qui tente d'envahir la Maca de drogue'', a-t-il laissé entendre avant de poursuive pour dire qu' ‹‹un lieutenant est à l'origine du trafic de drogue. En dehors de cet officier en service, un autre à la retraite fait entrer tout ce qui est interdit à la Maca, à savoir, la drogue, les téléphones portables et l'alcool. Les conséquences inquiétantes de ces trafics pourraient être une évasion, car, a un moment donné, nous ne pourrons plus rien maitriser. Nous lançons un appel pressant à nos autorités de jeter un coup d'œil ici, afin qu'elles se fassent elles-mêmes une idée qu'elles mènent une enquête minutieuse pour éviter le pire. Nous savons de quoi nous parlons›› a fait savoir un sergent sur place à Soir Info. À en croire notre source, les choses seraient revenues à la normale à la célèbre prison de la métropole d'Abidjan.


Source : Soir Info, édition du lundi 18 janvier 2021

View pictures in App save up to 80% data.

Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by Yannick_LAHOUA.Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address [email protected] and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform. Read more>>

Follow us on Telegram