opera news

download from google play download from apple store

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Connection failed Try again

opera news

download from google play download from apple store

MACA : le retour de Koné Kassoum alias « La Machine » annoncé

RogerLevry 01/15/2021


View pictures in App save up to 80% data.

Le sergent-chef Koné Kassoum dit «La Machine».

Le retour du sergent-chef Koné Kassoum dit «La Machine» au sein de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) a récemment été annoncé. Au vu de cette nouvelle qui, selon des sources pénitentiaires, émane des services de la Direction de l’administration pénitentiaire (Dap), les agents de la MACA sont sur la sellette. «Nous ne comprenons pas cette décision de nos patrons. Alors qu’il règne en ce moment une certaine accalmie au sein de la Maca, voilà que le retour de l’agent Koné Kassoum alias « La Machine » est annoncé. Vraiment, le régisseur de la prison et nous les agents, nous nous étonnons que sur les 33 prisons en Côte d’Ivoire, les responsables de l’administration pénitentiaire veulent coûte que coûte maintenir «La Machine» ici à la Maca. Est-ce la seule prison où celui-ci doit servir ? Nous pensons que non ! Au regard des précédents faits, Il risque de pourrir l’environnement au sein de la MACA. De grâce, que les gens laissent en paix notre prison pour que nos détenus vivent bien leur détention !», a eu à réagir un responsable syndical qui a requis l’anonymat,  à la suite de cette information qui, somme toute, réveille les vieux démons de la division au sein de la plus grande prison de Côte d'Ivoire. Des sources font savoir qu'il existe en ce moment même un vent de mécontentement dans les rangs des pensionnaires qui ne voient pas d’un bon œil la présence du sergent-chef Koné Kassoum, signe de violation régulière des droits humains. «Les agents mécontents étaient dans de mauvaises dispositions d’esprit au rassemblement du lundi dernier (lundi 11 janvier). C’était le moment choisi pour nous annoncer  le retour de "La Machine". Heureusement que cela n’est  pas encore dit officiellement», a poursuivi la source pénitentiaire.

Indexé dans le retour annoncé officieusement de «La Machine» à la MACA, le directeur de l’administration pénitentiaire (Dap) n’a pas caché son exaspération dans cette nouvelle crise qui se profile à l’horizon. Et, pour finir, il a exprimé son étonnement. Joint par téléphone, quelque peu excédé, le directeur de l’administration pénitentiaire a lâché : «Cette façon de procéder, je ne suis pas pour ça. Je ne sais pas à qui j’ai affaire (au téléphone). Mais… Ok, je ne sais pas de quoi il s’agit. Concernant les agents qui seraient mécontents, je vais me rendre à la MACA pour savoir de quoi cela retourne au juste».

Le sergent-chef Koné Kassoum alias «La Machine», pour rappel, avait agressé, il y a de cela quelques mois, le journaliste Claude Dassé, au cours d’une enquête sur le phénomène du racket au sein de la Maca même et qui avait valu l’ouverture d’une information judiciaire contre le mis en cause. Mais, jusqu’à ce jour, les conclusions de cette affaire n’ont pas encore connu de résultats officiels. Toutefois, le sergent-chef Koné Kassoum alias «La Machine», poursuivi pour différents chefs d’inculpation, a été entendu, à plusieurs reprises, par la brigade de recherches de la gendarmerie nationale. Avant que «La Machine» ne disparaisse, peu après, des écrans-radars de la prison où il tenait le poste stratégique de chef de sécurité. Renseignements pris, l’agent pénitentiaire aurait été mis à la disposition de la Direction des services judiciaires (DSJ). Affecté, entre-temps à la prison de Séguéla, celui-ci a refusé de s’exécuter, sont formels des sources pénitentiaires. C’est cet agent réputé violent à l'encontre de ses collègues, voire même ses supérieurs hiérarchiques, toujours selon les mêmes sources, que l’on tente de maintenir dans les effectifs des agents en service à la MACA.

Marc-André Latta

Content created and supplied by RogerLevry.Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address [email protected] and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform. Read more>>

Follow us on Telegram