opera news

download from google play download from apple store

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Connection failed Try again

opera news

download from google play download from apple store

Ces femmes noires esclaves étaient chargées de l'allaitement des enfants blancs

Kouiti 1d


Le drame de l'esclavage

View pictures in App save up to 80% data.

L'esclavage a été pour le peuple noir un véritable drame symbole d'aliénation, de souffrance physique et psychologique. Tout au long de la période d'esclavage, les esclaves étaient chargés d'effectuer les travaux les plus pénibles pour leurs maîtres ou de s'occuper des tâches ménagères.

Certaines femmes esclaves étaient à cet effet chargées de l'allaitement des progénitures de leurs maîtresses blanches qui ne désiraient pas allaiter: Ce sont les esclaves nourricières.


Esclaves noires affectées à l'allaitement des enfants blancs

View pictures in App save up to 80% data.

Les esclaves nourricières étaient principalement affectées à l'allaitement des enfants de leurs maîtresses. Elles devaient en plus de leurs propres enfants donner le sein aux enfants de leurs maîtresses. Au vue de la tâche particulière qui leur incombait, elles avaient un traitement particulier vis à vis des autres esclaves. Mieux nourries, mieux logées, mieux vêtues que les autres esclaves.

Au Brésil et aux Etats Unis, le recours aux nourrices africaines fut certainement d' une ampleur jamais égalée. À titre d' exemple comme nous l' apprend l' historien Luiz Alencastro jusqu' en 1845 la quasi totalité des foyers blancs au Brésil avaient systématiquement recours aux femmes nourricières noires pour l'allaitement de leurs bébés.


Manque de reconnaissance


View pictures in App save up to 80% data.


Cependant malgré leur important rôle, ces femmes ne bénéficiaient pas toujours de reconnaissance de la part de leurs maîtres. Le plus frappant dans cette histoire c'est que même les enfants blancs qu'elles avaient allaités développaient envers elles une forme de mépris et de racisme quand ils grandissaient.

Dans beaucoup de pays ayant appliqués ces pratiques, l'on tente aujourd'hui encore d'effacer de la mémoire collective le souvenir de ces femmes. Heureusement le livre Œdipe Noire de l'anthropologue Rita Laura Segato vient nous rappeler cette réalité.

View pictures in App save up to 80% data.

Sources :

Œdipe Noire de Rita Segato 

http://www.raphaeladjobi.com/archives/2014/07/06/30200927.html

Content created and supplied by Kouiti.Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address [email protected] and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform. Read more>>

Follow us on Telegram