opera news

download from google play download from apple store

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Connection failed Try again

opera news

download from google play download from apple store

Un mouvement citoyen qualifie le rapport du CNPAV sur les activités de Gertler de "vide de toute substance factuelle"

7sur7.cd 05/15/2021

7SUR7 View pictures in App save up to 80% data.

Le coordonnateur du mouvement citoyen DGAOD a fustigé le modus operandi de la campagne "Le Congo n'est pas à vendre" ayant rejeté de manière tacite la table ronde proposée par l'homme d'affaires Israélien Dan Gertler pour tirer au clair les accusations portées contre lui dans le cadre de ses affaires dans le secteur minier congolais. 

Pour Héritier Ngashi, il ne fait l'ombre d'aucun doute que le rapport du CNPAV récemment publié mettant en cause Getler, est une coquille vide. 

"Tout porte à croire que des gens prétendument engagés à défendre le Congo, habitués à faire des rapports monologues au conditionnel, vides de toute substance factuelle, refuseraient la contradiction directe de peur d’etre humiliés par les évidences. Tous les Congolais et le monde entier auront vu la bonne foi et la sincérité de monsieur Dan Gertler en proposant cette table ronde en vue de tirer les choses au clair, et de tuer la manipulation de l’opinion par des rapports biaisés", a-t-il indiqué dans sa déclaration consultée ce samedi par 7SUR7.CD. 

D'après lui, la démarche du CNPAV est dépourvue de toute objectivité car "agissant sous le coup de quelques billets de banque provenant des lobbyistes". Il a condamné "l'acharnement" contre la personne de Gertler auquel se livrent les membres de cette plateforme. 

Cela se traduit, a-t-il fait remarquer, par une fixation uniquement sur les activités du magnat israélien. 

"Pourquoi ce groupe CNPAV ne s’intéresse jamais sur l’investissement et abus des entreprises chinoises, américaines, libanaises de ce secteur. Pourquoi un tel acharnement avec la peur de la contradiction contre Dan Gerlter uniquement ? Voilà la manipulation et le parti-pris", a-t-il dénoncé.

H. Ngashi a affirmé que le CNPAV ne peut nullement s'eriger en donneur des leçons en ce qui concerne la probité de des actions citoyennes d'autant plus qu'il répond au diktat de leurs bailleurs de fonds. 

"Congo n’est pas à vendre ne saurait être une référence dans la probité des actions de l’engagement citoyen que je défends avec comme modèle plusieurs ainés qui restent intègres et qui ne refusent pas la contradiction", a dit le coordonnateur du mouvement citoyen DGAOD. 

Dans une étude rendue publique le mercredi 12 mai 2021 à Kinshasa, la CNPAV a affirmé notamment que la RDC a perdu environ 2 milliards de dollars américains ces 20 dernières années, suite aux transactions de l'homme d'affaires israélien Dan Gertler et pourrait perdre 1,7 milliard dans les jours à venir. 

En réaction, l'isralien, par l'entremise de son équipe de communication, a sollicité une table ronde pour élucider les "incompréhensions" entretenues par le CNPAV dans son rapport. 

Cette plateforme réunissant plusieurs organisations de la société civile a, pour sa part, qualifié cette initiative "de moins pertinente". Elle a réitéré son appel à une enquête judiciaire sur les activités de Dan Getler en RDC. 

Merveil Molo

Follow us on Telegram