opera news

download from google play download from apple store

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Pull to refresh

Connection failed Try again

opera news

download from google play download from apple store

Présidentielle 2021: Gbèzè, Alèkpéhanhou, Nel Oliver, Alèvi et autres fortement engagés

levenementprecis.com 08/24/2020

View pictures in App save up to 80% data.
Le DFAC recevant la déclaration finale

La grande salle du Fitheb a servi de cadre, ce samedi 22 août 2020, à une rencontre entre plusieurs artistes et acteurs culturels rassemblés au sein de la plate forme des Confédérations et fédérations d’artistes et d’acteurs culturels venus des 12 départements du Bénin. Cette rencontre qui s’est déroulée devant un parterre de personnalités, d’artistes et acteurs du monde culturel, ainsi que les Directeurs qui portent les réformes du ministère du tourisme, de la culture et des arts a permis aux participants de faire le bilan des réformes engagées par le régime du Président Talon et d’annoncer les perspectives.

A cette rencontre réunissant des artistes et autres acteurs du monde culturel et les personnalités, l’honneur a été fait au Coordonnateur, Porte-parole de la plateforme des Confédérations et fédérations d’artistes et d’acteurs culturels du Bénin, Pascal Wanou de dresser le bilan des actions du Gouvernement et des résultats obtenus. A le croire, le secteur culturel était caractérisé par des déchirements et une grande inorganisation, où les acteurs brillaient par leurs querelles à n’en point finir, avec un climat de méfiance et l’absence de dialogue à tous les niveaux. Mais avec l’avènement du régime de la Rupture, le secteur a été évalué et plusieurs réformes pertinentes ont été engagées pour en faire un véritable pilier de développement. A titre illustratif, Pascal Wanou a cité entre autres, le mécanisme de financement public des projets culturels qui a subi de profondes mutations, le Fonds d’Aide à la Culturel qui faisait des acteurs culturels des personnes non-méritantes, a changé de nature et est devenu Fonds des Arts et de la Culture dont la mission est de faire des acteurs des professionnels, véritables agents de développement qui vivent de leurs métiers. Dans son intervention, il a fait savoir qu’aujourd’hui, ce sont plus de 2000 projets culturels exécutés qui ont été financés et ont impacté plus de 30 000 artistes et acteurs culturels. Au nombre des réformes qu’il a évoquées, l’on peut citer, la restructuration du Bubedra, les classes culturelles qui démarrent avec la rentrée prochaine, le projet de bonification qui accompagne la création et la promotion des industries culturelles, l’arrimage tourisme et culture, la création de l’Agence Nationale pour le Développement du Tourisme, ainsi que nombre de directions pour accompagner la politique nationale de promotion cultuelle, la création de divers circuits et points d’attractions touristiques, l’enjeu du retour des biens culturels spoliés, la réinvention de la cité lacustre de Ganvié, la Marina Avlékété, le parc de la Pendjari, la route des couvents, la route de l’esclave, la statue de l’amazone, et bien d’autres actions. Au regard des nombreux résultats obtenus après la mise en œuvre de ces réformes, le porte-parole de la Plate-forme a indiqué qu’il est indéniable qu’elles ont été bénéfiques pour le secteur et ses acteurs, et montrent que le Président Patrice Talon et son Gouvernement ne se sont pas trompés. « Et parce qu’ils ne se sont pas trompés, devrons-nous nous arrêter en si bon chemin ? Et parce que le chef de l’Etat, chef du Gouvernement ne s’est pas trompé dans les actions menées dans le secteur de la culture pour son émergence, nous, artistes et acteurs culturels, refusons qu’il abandonne le navire et nous laisse en rade. Nous, artistes et acteurs culturels du Bénin, affirmons notre détermination à continuer le chemin avec lui, convaincus que nous irons très loin grâce à lui. En conséquence de tout cela, nous artistes et acteurs culturels du Bénin, lançons solennellement et publiquement, un appel pressant et patriotique au chef de l’Etat, le Président Patrice Talon, à rester avec nous dans la barque du développement et à se porter candidat à l’élection présidentielle de 2021 », a déclaré Pascal Wanou. Cette cérémonie a connu la participation de plusieurs artistes de renom dont Zakpata Zogbo, Alladé Koffi Adolphe, Soulbasse, Nel Oliver, Gbèzè, Alèvi, Alèkpéhanhou, et bien d’autres. A noter que la déclaration lue, à la fin de la cérémonie, a été transmise au Directeur du Fonds des Arts et de la Culture pour la hiérarchie.

Follow us on Telegram